Aujourd’hui est la Journée Internationale des Droits des Femmes et à Je Bois Local, on prend le sujet à cœur.

Notamment car selon les statistiques de la page Facebook de Je Bois Local, nous sommes suivis par 51,3% de femmes et qu'en plus l’équipe est majoritairement féminine avec 7 femmes !  Et nous en sommes bien fiers ! 

Cependant, quand on imagine le monde de la microbrasserie et des amateurs de bières, la plupart d’entre nous imagine un monde profondément masculin.

Mais c’est oublier les racines de cette boisson inventée et brassée par des femmes depuis des temps ancestraux. Sa création remonterait à 4000 avant JC en Mésopotamie quand les femmes faisaient macérer le pain d’orge dans de l’eau. C’est également omettre que la découverte des qualités de conservation du houblon est attribuée à Hildegarde de Bingen ou que même l’imagerie de la sorcière d’Halloween (chaudron, chat, chapeau) serait une inspiration directe des Alewives - que l’on peut traduire par brasseuses -  du Moyen-âge en Allemagne.

Au final, les hommes ne sont arrivés que bien plus tard dans le monde de la bière, avec d’abord les moines puis l’industrialisation à grande échelle. 

Il est vrai qu'actuellement, les brasseurs et amateurs sont majoritairement des hommes. Mais les femmes deviennent de plus en plus nombreuses à brasser professionnellement ou à s’intéresser à la bière. 

pbs 2Afin de continuer à intégrer les femmes dans ce milieu, la Pink Boots Society oeuvre depuis 2007. 

Cette organisation  a été créée pour aider, inspirer et encourager les femmes professionnelles de l'industrie brassicole à faire progresser leur carrière grâce à l'éducation!  En plus d’avoir les bottes directement dans le malt et le houblon, le mouvement sert à donner des outils aux femmes désirant travailler dans le milieu, à travers des formations, séminaires, et ce, pour permettre à toutes les femmes d’avancer professionnellement dans le milieu en autre en collectant des fonds pour des bourses d’études!

 

 

Chaque année pour la Journée Internationale des Droits des Femmes, la Pink Boots Society participe à la création de plusieurs bières dont celles-ci au Québec :

MALTSTROM 

neiplNEW EXPERIMENTAL INDIA PALE LAGER

Comme chaque année, nous brassons une bière avec le PBB. Ce ''blend'' fait par Yakima Chief permet d'amasser des fonds pour permettre à des femmes de l'industrie brassicole d'assister à des classes, conférences et séminaires. Tout ça dans le cadre du jour de la femme, le 8 mars. Cheers particulier à notre brasseuse Élaura !!! 

 

 

OVERHOP

chromaticaCHROMATICA

Voici ce que dit Emilie Leclerc alias La Petite Bière sur ce projet : Je vous présente avec fierté ma première collabo à vie: Chromatica. Et la brasserie Overhop Canada était parfaite, ils sont des champions des bières hazy, alors c’était un match parfait entre nous. En 2017 quand j’ai commencé mon blog, eux ils s’implantaient au Canada. Et on se suit depuis ce temps. On devait même brasser une bière au Brésil ensemble mais la Covid est arrivée. Patty m’a vraiment laissé carte blanche et j’ai vraiment pu me gâter. On a donc brassé une KVEIK NEIPA houblonné à cru avec du Barbe Rouge, Azzaca, El Dorado et Citra. Je pouvais pas être  plus fière! Merci Overhop Canada !

 

 

BOREALE

ceci n'est pasCECI N'EST PAS UNE BIERE DE FILLES

C’est donc une NEIPA dont le nom est un gigantesque pied de nez à ceux qui utilisent l’expression « bière de fille » pour parler d’une bière sans intérêt, insipide, inintéressante, faible en alcool, à base de fruits ou… de couleur rose! Le nom fait aussi référence à de l’abréviation du style de la bière (NEIPA) comme dans «Ceci N’EST PAS une bière de fille! Au final Ceci n’est pas une bière de fille… c’est une bière pour tout le monde!